Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

La Voleuse de livres / Markus Zusak

1 Novembre 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Littérature étrangère

La voleuse de livres (ou The Book Thief, en VO) est un roman très original du jeune auteur (né en 1975) Marcus Zusak, Australien enseignant l'Anglais à Sidney.

Il a été unanimement salué par la critique tant en France que dans les pays anglo-saxons et a remporté de nombreux prix.



Résumé


Un roman où il est question : d'une fillette, de mots, d'un accordéoniste, de fanatiques, d'un boxeur juif, d'un certain nombre de vols...

C'est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d'avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n'obéissent pas aux règles...
Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter !


Mon avis


Certaines personnes ayant déjà lu ou entendu parler de ce magnifique roman vont peut-être se demander pourquoi il ne se trouve pas en littérature jeunesse.
J’ai un moment hésité, il est vrai, quant à l’emplacement de ce roman par rapport aux différentes catégories de mon blog.
J’ai finalement opté de ne pas le mettre avec les romans pour la jeunesse et ce principalement pour deux raisons.
     1) Il existe plusieurs éditions de ce livre en France. Une édition clairement « jeunesse » certes, mais également une édition plus « adulte », comme c’est maintenant le cas de temps en temps (je pense à l’excellent Bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon ou encore à la fameuse saga du Clan des Otori de Lian Hearn).
     2) Certains lecteurs – peut-être certains de mes visiteurs se reconnaîtront là – vont encore à reculons (ou pire, n’y vont pas du tout) vers certains romans dès lors qu’ils sont catalogués « jeunesse » et ce pour de nombreuses raisons sur lesquelles je ne vais pas m’étendre ici. Cela serait dommage de passer à côté de ce merveilleux roman parce qu’il a été écrit « pour des enfants ».

Après cette petite mise au point qui je l’espère n’a pas été trop inintéressante, parlons du principal : La voleuse de livres de Markus Zusak.

Difficile de résumer ce superbe roman, un des plus originaux que j’ai pu lire ces dernières années – d’ailleurs il n’y a qu’à voire le résumé de l’éditeur pour s’en rendre compte.

En fait il s’agit d’une grande aventure, construite autour de la vie d’une fillette allemande, Liesel Meminger, qui n’est autre que la voleuse de livres, histoire se déroulant près de Munich pendant la Seconde Guerre mondiale.
Surtout, que ceux qui n’aiment pas l’Histoire ne fuient pas, il ne s’agit absolument pas d’un énième roman historique sur cette sombre période, mais de toute autre chose.

La grande particularité du récit repose sur le choix du narrateur.
C’est la Mort elle-même qui nous raconte cette histoire (à la troisième personne), ce qui lui permet d’avoir un point de vue omniscient sur les personnages. Sur leur présent (c’est plutôt banal), mais également sur leur avenir.
Autre originalité de la narration : le texte principal est entrecoupé de petites phrases, mises en avant (en gras) pour insister sur certains points. Plutôt réticent vis-à-vis de ce procédé au départ, je me suis rendu compte à l’usage que cela permettait de changer de rythme de lecture, de faire un pause, une respiration dans le récit, ce qui est parfois bienvenu.

Amour, haine, guerre, amitié, bonheur, tristesse, … presque tous les sentiments humains sont présents dans ce roman hors normes qui tantôt nous fait sourire tantôt nous arrache une petite larme, mais qui en tous les cas ne peut laisser personne indifférent.

On y trouve également de très belles phrases, comme celle-ci, aussi vraie qu’humoristique, que prononce la Mort et que je ne peux m’empêcher de vous citer.
« Parfois, ça me tue, la façon dont les gens meurent. »

Polar mis à part, La voleuse de livres est sûrement le roman que j’ai préféré lire cette année.

Si vous étiez déjà tenté ou si je vous ai mis l’eau à la bouche, n’hésitez plus, allez-y (et repassez m’en dire deux mots) !


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

praline 18/03/2009 21:13

Un coup de coeur pour moi !

Hannibal 18/03/2009 23:12


Content que ça t'ai plu.
Idem pour moi, comme tu as pu le lire.