Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Le tueur de la Somme / Johann Moulin

24 Juin 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Le tueur de la Somme est le second roman de Johann Moulin, paru dans l'excellente collection Polars en Nord de Ravet-Anceau.


Résumé


Thierry et Erwan sont les meilleurs amis du monde. Les deux ados partagent tout, font les quatre cent coups ensemble… Lors d’une de leur virées nocturnes – ils font le mur pour quitter l’internat – Erwan propose à son complice de tout quitter pour partir à l’aventure. Thierry décline l’offre, ce qui n’empêche pas Erwan de disparaître.
Seize ans plus tard, alors que Thierry n’a jamais eu de nouvelles de son ami depuis cette fameuse nuit, Erwan semble refaire surface, et ce dans de bien étranges circonstances…


Mon avis

Le tueur de la Somme surprend agréablement de par son style. Johann Moulin a choisi de combiner à l’utilisation – assez  fréquente dans le polar – de la première personne le choix plus original du présent. A cela s’ajoute une écriture très proche du langage parlé rendant le tout très vivant et agréable à la lecture.

Allez dire à des gens que vous avez décidé du sens à donner à votre vie, allez leur dire que vous coupez les ponts avec une société en roue libre qui ne demande qu’à se prendre un mur pour voir la réalité des choses et on vous regarde d’un drôle d’air. Pour ces gens, c’est anormal de ne pas travailler, de ne pas payer des impôts, de ne pas vivre dans une maison apyée par un crédit qui court sur vingt années, c’est anormal de profiter de l’instant et de se dire, alors que vous n’êtes qu’un gosse qui a besoin de repères, que vous avez choisi de vivre comme ça. Ouais, tout ça c’est anormal.

Ces choix narratifs permettent au lecteur une identification facile au personnage principal, Erwan, un anti-héros complètement dépassé par les évènements. Sa vie ne ressemble à rien, ses relations sociales sont proches du zéro absolu, il se laisse aller de plus en plus…
Les Picards prendront certainement plaisir à voir ce "looser" errer dans les rues d’Amiens en quête de réponses.

L’intrigue, quant à elle, a ceci de suffisamment intriguant pour maintenir le lecteur en haleine. Elle demeure cependant simple dans sa trame et certains éléments manquent un peu de crédibilité pour qu’on y adhère totalement.
Si la psychologie des personnages principaux est bien travaillée certains éléments de l’intrigue, un peu trop vite mis de côté, auraient sûrement gagnés à être davantage développés.

Plus convaincant sur la forme que sur le fond, Le tueur de la Somme est au final un assez bon polar. Assez bon en tout cas pour me donner envie de lire Psukhê Pathos, le premier roman de Johann Moulin… en attendant les prochains !



Le tueur de la Somme de Johann Moulin, Ravet-Anceau / Polars en Nord (2009), 192 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

alexe 25/06/2009 14:19

Je viens de lire ce polar aussi. L'intrigue est assez prenante et bien menée. En revanche, je trouve que l'écriture devrait être un peu peaufinée. Il y a un passage qui m'a agacé lorsque l'auteur fait une énumération d'enseignes de magasins et de marques de produits.

Hannibal 25/06/2009 16:31


J'ai personnellement plus aimé l'écriture que l'intrigue mais je suis bien d'accord avec ta chronique (je suis passé te laisser un mot).
Quant au passage dont tu parles ça ne m'a pas marqué apparemment puisque je l'ai déjà oublié.
Merci pour la visite et à bientôt