Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Ces lieux sont morts / Patrick Graham

19 Décembre 2014 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Ces lieux sont morts / Patrick Graham

Ces lieux sont morts est un roman de Patrick Graham paru au Fleuve Noir cette année.

Résumé

Eric Searl est neuropsychiatre, spécialisé dans l'accompagnement des personnes dans le coma. Il consacre une majeure partie de son temps à son métier – au détriment de sa vie familiale – et met en place des procédures innovantes pour tenter de « réveiller » ses patients.

Alors qu'il devait partir en vacances avec femme et enfants, il oublie de prendre son avion, tout occupé qu'il était à tenter de sauver la vie d'une patiente. Ses proches ont décidé de faire route sans lui et se retrouvent dans leur chalet, non sans mal, après avoir essuyé une tempête de neige. Lorsque Eric parvient à les avoir au téléphone, c'est pour assister en direct à un drame. Un sinistre individu s'est introduit dans le logement et menace Searl de s'en prendre à ses proches. C'est une course contre-la-montre qui s'engage pour le docteur, qui va essayer de traverser le pays avant que l'homme ait pu commettre l'irréparable.

Mon avis

Patrick Graham est un de ces auteurs français qu'on connaît bien par ici. Salué à 3 reprises par le Prix Polars Pourpres – seul Franck Thilliez a fait aussi bien – pour son premier roman, L'évangile selon Satan (2007), puis pour Retour à Rédemption (2010) et plus récemment pour le très bon Des fauves et des hommes (2012), on lui doit aussi L'apocalypse selon Marie. On sait donc à quoi s'attendre avec cet auteur. Cette fois-ci, la déception est malheureusement au rendez-vous.

On ne retrouve pas dans Ces lieux sont morts le personnage de Marie Parks (sinon sous forme de clin d’œil). Le protagoniste est Searl, dont la famille est rapidement agressée par ce qui a tout l'air d'être un jeune tueur en série. Pourquoi s'en est-il pris à eux ? Crawley, un policier condamné par un cancer qui va officieusement aider Searl, a bien sa petite idée. Si le médecin ne le connaît pas, le tueur, lui, doit forcément le connaître. Assisté de Crawley, Searl s'accroche à sa seule raison de vivre : tout faire pour retrouver sa petite Kirsten, qui a été enlevée, contrairement aux autres membres de la famille.

Si Patrick Graham parvient à nous faire tourner les pages avec une maîtrise du suspense consommée, il manque dans cet opus un je ne sais quoi qui puisse achever de rendre cette lecture convaincante. Pire, on a l'impression d'avoir déjà lu cette histoire de père pourchassant le kidnappeur de sa fille ou de ce tueur en série qui écoute des opéras à plein volume. S'il connaît ses classiques – on notera quelques références, notamment un clin d’œil appuyé au Shining de Stephen King – l'auteur s'enferme dans les poncifs du genre sans parvenir à les dépasser. Les passages les plus intéressants sont sans doute ceux où Searl se replonge dans ses souvenirs grâce à la machine qu'il a mise au point pour amener ses patients à émerger du coma. L'équipement, composé d'écouteurs et d'une canule nasale, permet au patient d'écouter et de sentir des choses familières et de se retrouver ainsi dans une ambiance rassurante. Le médecin, lui, détourne l'usage de la machine et se replonge, comme on prendrait un shoot, dans les plus belles pages de sa vie.

Le dénouement, semi-ouvert, n'est pas plus convaincant, et semble pouvoir annoncer une éventuelle suite.

Ces lieux sont morts, qui se lit néanmoins sans déplaisir, est au final un thriller honnête mais dispensable qui peinera sans doute à convaincre l'exigence des lecteurs les plus aguerris. Ce n'est pas non plus le roman qu'on vous conseillera pour entrer dans l'univers de Patrick Graham. Si vous ne connaissez pas encore cet auteur, procurez-vous plutôt Retour à Rédemption, bien plus marquant.

Ces lieux sont morts, de Patrick Graham, Fleuve Noir (2014), 416 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Au fil des plumes 30/12/2014 15:13

Patrick Graham est une valeur sûre en ce qui concerne les thrillers mais bon... Il ne peut pas faire des chefs d'oeuvre à chaque fois...

Hannibal 13/01/2015 09:41

C'est pas faux...