Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Chroniques birmanes / Guy Delisle

10 Février 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Bande dessinée

Chroniques birmanes est une bande dessinée de Guy Delisle qui se présente sous forme de courts chapitres qui sont autant des tranches de vie de l'auteur lors de son séjour en Birmanie.


chroniquesbirmanes.jpgRésumé

Guy Delisle a suivi sa compagne durant 14 mois en Birmanie alors qu’elle y collaborait avec Médecins sans Frontières. Il raconte son expérience du pays, comment il a fini par apprivoiser son environnement, et petit à petit, comment il a découvert la réalité politique, sanitaire et sociale de ce pays dominé par une junte militaire, soutenue elle-même par de puissants groupes industriels.


Mon avis

Je tiens d'abord à préciser aux amateurs de dessins somptueux que ce n'est pas pour cette raison qu'il faut lire cette bonne BD.
L'auteur nous raconte mille et unes anecdotes sur sa période passée en Birmanie : sur sa situation personnelle et sur la vie quotidienne dans ce qu'il faut bien appeler une dictature.
Guy Delisle en se mettant lui même en scène dans les cases de sa BD arrive comme avec un roman autobiographique à nous faire vivre avec lui un moment en Birmanie. On y apprend pas mal de choses, tout en se distrayant.
Ces récits autobiographiques, lorsqu'ils ne sont pas trop égocentriques (ce n'est pas le cas ici) sont un vrai plus pour la BD qui manquait sans doute de ce genre d'ouvrages il ya a encore quelques années.
Les Chroniques birmanes de Guy Delisle a été unanimement salué par la critique. Je pense que c'est du en partie parce que l'auteur ne nous impose pas son point de vue. Il nous montre des évènements, nous livre des conversations, mais nous laisse toujours mener notre propre réflexion. Une trop grande partialité de sa part n'aurait pu que nuire au succès de son livre : il n'est pas tombé dans ce travers.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gridou 10/03/2011 14:58


Je viens juste d en finir une dont je n ai pas envie de parler sur le conflit israelo-palestinien...Je te comprends !


Hannibal 14/03/2011 15:47



Comme je te comprends. Je trouve toujours plus difficile de parler d'un livre que je n'ai pas aimé. Par mes choix, je fais en sorte que ça m'arrive le moins souvent, heureusement.



gridou 06/03/2011 17:52


salut Hannibal,

je n'avais pas vu que tu avais un rayon BD (je passe de temps en temps chez toi mais je n'avais jamais "fouillé").
Tu as raison, son impartialité est très appréciable !


Hannibal 10/03/2011 14:55



Je chroniquais à un moment toutes les BD que je lisais mais ces derniers temps, c'est rare que je trouve le courage de chroniquer celles-ci (j'en lis pas mal en plus, c'est dommage mais bon...).
J'ai déjà du mal à trouver le temps pour chroniquer tous les romans...


J'ai beaucoup aimé les deux BD de Guy Delisle que j'ai eu l'occasion de lire, et comme je te le disais sur ton blog, si je croise Shenzhen, je l'attrape.