Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

L'automne, il n'y a pas que les feuilles qui tombent...

17 Novembre 2010 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Prix et récompenses littéraires

Il n'y a qu'à ouvrir n'importe quel journal de ces derniers jours pour se rendre compte que les prix littéraires tombent au même ryhtme que les feuilles mortes...

 

N'ayant pas lu les romans en question, ce n'est pas moi qui débattrais de savoir si Houellebecq mérite son Goncourt ou si Naissance d'un pont vaut l'obtention d'un Médicis. Je ne parlerai pas plus ici des Fémina et autres Renaudot.

 

Face à cette déferlante de prix, je préfère mettre en avant ceux consacrés aux littératures policières et saluer le travail d'un éditeur que je suis content de voir ainsi récompensé.

 

 

Trophées 813

 

Bien connu des services de policeMembre de l'Association 813, j'ai été heureux de découvrir le palmarès.

Si je lui ai préféré Les derniers jours d'un homme, de Pascal Dessaint (voir ici), le choix de mes collègues me va bien. C'est donc Dominique Manotti qui remporte le Trophée 813 du meilleur roman francophone avec Bien connu des services de police, paru à la Série Noire (Gallimard). Je vous en avais parlé ici-même il y a peu.

 

camp des morts

Le Trophée 813 du meilleur roman étranger est quant à lui allé à mon favori, j'ai nommé l'excellent Craig Johnson. C'est la deuxième enquête de Walt Longmire, Le camp des morts – paru chez Gallmeister – qui a eu les faveurs des adhérents 813. Véritable coup de coeur pour ma part (souvenez-vous), je suis ravi que ce roman aux nombreuses qualités soit ainsi reconnu.

Sophie Aslanides remporte pour ce même roman le Trophée de la meilleure traduction.

 

Dictionnaire-des-personnages-populaires.jpgEnfin, pour être complet sur les Trophées 813, sachez que le Prix Maurice Renault (récompensant un essai, un magazine, un travail...) a couronné le Dictionnaire des personnages populaires de la littérature des XIXe et du XXe siècles dirigé par Stéfanie Delestré et Hagar Desanti, paru au Seuil. Personnellement je ne l'ai pas lu, mais je fais confiance aux collègues pour ce choix.

J'avais pour ma part voté pour le magazine L'indic.

A ce propos, le premier numéro de cet excellent magazine, depuis longtemps introuvable, vient d'être remis en vente par les membre de l'association Fondu au noir. Pour vous procurer ce numéro ou faire un cadeau de Noël, une seule adresse, c'est là.

 

 

 

Prix du meilleur polar des lecteurs de Points


fakirs.jpg

Un jury composé d'amateurs ainsi que de professionnels du livre a décerné le Prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2010 à Antonin Varenne pour son roman Fakirs, qui était initialement paru chez Viviane Hamy (Chemins Nocturnes) avant de connaître une nouvelle vie en poche, dans la collection Points donc.

Je l'avais lu à sa sortie en grand format mais n'avais pas eu le temps d'en parler ici à l'époque. Je me souviens avoir trouvé l'intrigue d'assez bon niveau et d'avoir apprécié l'écriture et les personnages. Sans être inoubliable ce titre m'avait globalement plu et si Antonin Varenne publie un nouveau roman, je le lirai bien volontiers.

 

 

Gallmeister collectionne les prix

 

http://www.gallmeister.fr/images/book_v_490.jpgAutre prix, non consacré aux littératures policières ce coup-ci, le Médicis, et plus particulièrement le prix « Étranger ». Il a été attribué à David Vann et si je vous en parle c'est que son (premier) roman Sukkwan Island (que je n'ai pas encore lu) peut être considéré comme un roman noir.

Comme pour le Camp des morts, c'est chez Gallmeister, pour qui les choses vont donc très bien en ce moment, et c'est tant mieux ! En effet, j'aime beaucoup le travail de cet éditeur, et ce à bien des égards : bons choix éditoriaux, très belles couvertures, approche du métier d'éditeur qui me plaît bien... Un éditeur qui parle sans langue de bois des problèmes du monde de l'édition (concentration et poids des grands groupes, difficulté de s'en sortir sans être à Paris,...), qui assure qu'on ne peut pas faire de la qualité en même temps que de la quantité et qui fait tranquillement son métier avec passion, moi je ne demande pas mieux (si, à la limite des livres un peu moins chers).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

alain 26/11/2010 21:42


Comme toi, j'avais voté pour le roman de Pascal Dessaint..


Hannibal 27/11/2010 11:58



Dommage, ça n'a pas suffi. Non pas que je n'aime pas l'oeuvre de Manotti (bien au contraire) mais je pense que ce roman méritait davantage ce Trophée.



Laure 18/11/2010 18:19


Varenne avait eu le prix Polar Michel Lebrun l'an dernier je crois... pour la moisson Prix Polar Michel Lebrun 2010, voir ici : http://0z.fr/cZh8w (je suis multicartes côté blogs ;-)
Notre bibli est membre de 813 aussi, mais oups, j'ai oublié de voter ! (peux pas tout lire, tu connais le refrain)


Hannibal 25/11/2010 16:50



Oui, c'est exact, merci de le signaler.