Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Prix SNCF du polar 2009, la finale

16 Décembre 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Prix et récompenses littéraires

Les résultats de la sélection automnale du Prix SNCF du polar 2009 sont tombés, nous donnant par là même la composition des finales.


Polars français

Le serpent aux mille coupures de DOA (Série noire/Gallimard)
L'exil des anges de Gilles Legardinier (Fleuve noir)
Les coeurs déchiquetés d'Hervé Le Corre (Rivages/Thriller)

Polars européens

Un torse dans les rochers d'Helene Tursten (Michel Lafon)
Sacrifice de Sharon Bolton (Fleuve noir)
Petits meurtres entre voisins de Saskia Noort (Denoël)

Pour la finale française le roman d'Hervé Le Corre me paraît clairement un ton au dessus (même si j'ai cru qu'il pourrait ne pas être finaliste car vraiment "noir de chez noir"). J'espère qu'il va gagner.
Pour la finale européenne je n'ai pas encore tout lu mais a priori (et j'espère d'ailleurs bien me tromper) la sélection me paraît un peu faible (où sont passés les très bons Darling Jim - chronique à venir - et L'heure trouble ?).
J'ai pour l'instant du mal à me prononcer puisque je n'ai lu que le dernier sélectionné, qui est un bon thriller mais sans plus.

Les votes sont ouverts jusqu'au 21 janvier 2010.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre FAVEROLLE 17/12/2009 11:20


Mes pronostics (car je les ai tous lus), c'est Le Corre et Sacrifice. Comme toi, je regrette que Darling Jim n'ai pas passé la pré-sélection.


Hannibal 17/12/2009 23:40


Je vais donc lire Sacrifice et Un torse dans les rochers avant d'arrêter mon choix définitif concernant les polars européens.
Et pour les polars français, y a pas photo pour moi, Le Corre est largement devant.
Dommage dans cette catégorie que Fakirs soit passé à la trappe.


alain 16/12/2009 21:18


Moi aussi j'aime beaucoup Hervé Le Corre et le roman noir..


Hannibal 17/12/2009 23:46


Super, comme ça on est au moins deux !