Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? / Philip K. Dick

6 Novembre 2012 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Science-Fiction - Anticipation

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (Do Androids Dream of Electric Sheep ?) est un roman de science-fiction de Philip Kindred Dick publié en 1968 aux États-Unis. Il a fallu attendre 1976 pour que la traduction française, signée Serge Quadruppani, paraisse aux Éditions Champ Libre.

L'histoire de ce roman est connue du grand public de par l'adaptation qui en a été faite pour le cinéma par Ridley Scott sous le titre Blade Runner, avec Harrisson Ford dans le rôle de Rick Deckard.

 

 

http://omerveilles.com/couverture-3336-dick-philip-k-les-androides-revent-ils-de-moutons-electriques-.jpgRésumé

Dans un futur plus ou moins proche, en 1992 (rappelons que le livre a été écrit dans les années 1960) Rick Deckard gagne sa vie en éliminant les androïdes, ces êtres venus d'ailleurs essayant de se faire leur place sur la planète Terre – où leur présence est interdite – en se faisant passer pour des humains. Son rêve le plus grand serait de pouvoir s'offrir, ainsi qu'à sa femme, un animal vivant, lesquels sont devenus rares et hors de prix, et non plus une imitation électrique.

Lorsque l'un de ses collègue, réputé pour être le meilleur chasseur d'androïdes, se retrouve hospitalisé et que son supérieur lui propose alors sa mission en cours, à savoir éradiquer six Nexus 6, les androïdes les plus sophistiqués, et donc dangereux, Rick accepte de suite le contrat. S'il réussit la mission, il pourra peut-être enfin s'acheter un vrai animal.

 

 

Mon avis

 

Cela faisait bien longtemps que je voulais découvrir l’œuvre de Philip K. Dick, considéré par beaucoup comme l'un des plus grands noms de la SF, et plus particulièrement ce texte. Ça me permettra aussi de pouvoir regarder le film – oui, j'ai (entre autres) une maladie : lorsque je sais qu'un film est issu d'un livre, je ne peux pas le regarder sans avoir lu l'original auparavant.

 

« Il resta longtemps à contempler la chouette assoupie sur son perchoir. Des milliers d'idées se bousculaient dans son esprit, sur la guerre, sur le jour où les chouettes avaient commencé à tomber du ciel. Il se souvenait de l'annonce quotidienne de l'extinction de nouvelles espèces dans les journaux quand il était enfant. Un matin c'était les renards, le lendemain les blaireaux. Jusqu'à ce que les gens aient fini par se lasser. Alors on avait cessé de lire ces faire-part zoologiques.
Il songea encore au besoin qu'il éprouvait de posséder un animal vivant, à la véritable haine qu'il commençait à ressentir pour son mouton électrique qu'il entourait d'autant de soins que s'il avait été vivant. « Comme les objets sont tyranniques, pensa-t-il. Ce truc ne sait même pas que j'existe. Comme les androïdes, il est incapable de se rendre compte de l'existence des autres. » Il n'y avait jamais songé auparavant – à cette similitude entre les animaux électriques et les andro. « L'animal électrique, se dit-il pourrait être considéré comme une espèce inférieure de robot. Ou encore, l'androïde pouvait passer pour une forme particulièrement perfectionnée et complexe d'animal électrique. » Ces deux points de vue le répugnèrent. »


Le monde imaginé par Philip K. Dick est intéressant. Les animaux ont quasiment disparu, de nombreuses espèces étant d'ores et déjà éteintes, à cause d'une terrible poussière radioactive (on ne sait pas vraiment ce qui est arrivé, une guerre apparemment). Les humains quittent quant à eux pour la plupart la Terre pour d'autres planètes. Le gouvernement pousse d'ailleurs les gens à partir et ceux qui restent – comme Deckard et sa femme – le font parce qu'ils le veulent vraiment.

 

L'aspect chasse/intrigue est réussi et riche en suspense, ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. L'action est présente et quelques rebondissements sont fort intéressants. À ce niveau-là, ce roman partage bien des points communs avec le polar/thriller, et l'on comprend aisément qu'il ait connu le succès sur grand écran.

 

Le personnage de Rick Deckard, qui semble a priori quelqu'un de sûr de lui, mais dont on découvre peu à peu qu'il ne vit en fait que dans l'incertitude, et même dans le doute existentiel par rapport à de nombreuses choses – son mouton électrique, sa femme, le mercerisme... – est bien plus intéressant au final que ne le laissait présager les premières pages.

 

Par certains de ses sujets, Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? est aussi un livre qui amène à réfléchir un tant soi peu. Je pense notamment à la question du mercerisme où à l'émission de télé de l'Ami Buster. Si l'on prend un peu le temps, les parallèles avec notre monde actuel se dessinent, avec les questionnements qui vont avec. Rien qu'à ce niveau-là, ce roman est un de ceux dont on sait en le refermant qu'il mérite une seconde lecture.

Pas mécontent du tout d'être enfin entré dans l'univers de Philip K. Dick. Ça m'a plu et je pense que je ne m'arrêterai donc pas là. En attendant, je vais regarder Blade Runner d'ici peu...

 


 

Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (Do Androids Dream of Electric Sheep ?, 1968), dePhilip K. Dick, Champ Libre (1976). Traduit de l'américain par Serge Quadruppani.
Lu en poche, chez Lattès dans la collection Titres SF, édition de 1979, 245 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecrivain75 22/01/2013 18:45

Bonjour à tous et à toutes =)

J'ai 42ans et j'écris mon roman de science fiction en ligne sur mon blog http://ecrivain75.eklablog.com/ et j'aimerai que vous veniez me donner votre avis en tant que lecteur passionnés.

A bientôt.

Hannibal 28/01/2013 16:50



Bonjour,
J'ai 24 ans et je n'ai pas écrit de roman. :P
Plus sérieusement, je ne pense pas que je le lirai pour plusieurs raisons (je lis peu de SF et je n'aime ni lire sur écran ni être coupé dans ma lecture). Je vous souhaite néanmoins une bonne
continuation.



Pierre FAVEROLLE 12/11/2012 07:12

Salut Hannibal, je l'ai lu il y a bien longtemps ... j'avais été déçu par le livre, j'avais trouvé le film plus subtil et profond. D'autres livres de Philip K.Dick m'ont beaucoup plu après !

Hannibal 16/11/2012 16:39



Pas encore vu le film mais j'ai mis la main sur le DVD aussi ça ne saurait tarder.
Je ne supporte pas de voir les films adapté de romans avant de lire les bouquins.
Je vais me faire d'autres K. Dick, c'est sûr.



gridou 09/11/2012 17:49

Salut !!
Je ne savais pas que blade runner était issu d'un bouquin (je suis une grosse quiche en SF - pas qu'en SF d'ailleurs...mais c'est un autre sujet :) ).
J'ai tenté de voir le film plusieurs fois mais pas moyen. Je m'endors systématiquement avant la fin, c'est très sombre en plus...
Mais je ne veux surtout pas te décourager. Au contraire!

Hannibal 10/11/2012 16:57



Salut,
J'éviterai de le regarder en étant crevé alors. ^^
Le côté sombre ne me dérange pas en général. On verra bien.
A plus



La petite souris 07/11/2012 19:32

je pourrai t'en conseiller plusieurs, à commencer assurément par UBIK ! après tu as "le maitre du haut château" ou " le dieu venu du centaure", " simulacre" .... je te donne un lien consacré à K
DICK

www.dickien.fr

Amitiés

Hannibal 10/11/2012 16:54



Super, je note, merci.
UBIK, je le lirai, c'est sûr, les autres je verrai petit à petit.
Je vais aller voir le site tiens.
A plus, amitiés



La petite souris 07/11/2012 12:00

quel bonheur de retrouve K.Dick à travers une chronique ! Car avant d'être un fan de polar j'ai été longtemps nourri à la SF , et celle que je préfère c'est celle dite de l'âge d'or du genre. Et K.
DICK est un de mes auteurs préféré.J'espère que la lecture de ce bouquin te donnera l'envie d'en lire d'autres car ce bonhomme à une imagination incroyable ! tiens, en tout cas , tu m'as donné
bigrement l'envie d'en relire un , rien que pour ca, je te sers la paluche !! ^^

Hannibal 07/11/2012 18:20



Ca fait longtemps que je voulais lire Dick et je ne regrette pas de m'y être mis.
Content de voir que cette chronique te fasse plaisir. Je te serre la paluche aussi.
Puisque tu as l'air d'en avoir lu pas mal, que me conseilles-tu pour la suite maintenant que j'ai lu l'incontournable ?
J'ai envie de me mettre un peu (plus) à la SF. C'est un genre que j'ai toujours aimé mais y a déjà tellement de trucs à lire en polar, pas évident de trouver le temps...