Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

La traversée du Mozambique par temps calme / Patrice Pluyette

16 Mars 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Littérature française

La traversée du Mozambique par temps calme, paru au Seuil en août 2008 est le dernier roman du jeune auteur français Patrice Pluyette.


Résumé

Le capitaine Belalcazar, archéologue à la retraite et vague descendant d'un conquistador espagnol, met les voiles une nouvelle fois vers la jungle du Pérou pour trouver l'or de la mystérieuse cité inca de Païtiti. Un beau bateau, une belle équipe, un itinéraire rigoureusement planifié: cette tentative sera la bonne. Sauf que rien ne se passe comme prévu. Les obstacles se multiplient. On n'a pas fini d'être surpris. Et l'auteur semble y prendre un malin plaisir.


Mon avis

Si vous aimez les auteurs qui ont un style bien a eux, qui n’hésitent pas à triturer la langue, à jouer avec les expressions, à utiliser des mots compliqués (surtout pour rigoler) à s’amuser avec la conjugaison (ah, l’imparfait du subjonctif) ; si vous aimez les auteurs qui ont un humour féroce, qui créent des situations totalement loufoques, complètement décalées,  parfois à la limite du surréalisme, qui s’insèrent dans le récit, prenant le lecteur à témoin et parfois de court, qui parlent à leurs personnages, qui parfois dépassent les bornes (prenant à un moment la liberté de raconter en substance ce qui se déroulera plus tard dans le roman, nous indiquant même à quel chapitre cela va se passer) ; si vous aimez les auteurs qui sous couvert d’un roman d’aventure – les clins d’œil aux maîtres du roman d’aventure sont nombreux, ne serait-ce qu’avec ces titres de chapitres chers à Jules Verne – se permettent des petites piques contre notre société, tout en s’amusant follement à transgresser les codes du genre ; si vous aimez les auteurs qui poussent leur délire jusqu’à donner à leur roman un titre que l’on pourrait qualifier d’absurde (à aucun moment du roman on n’approche du Mozambique ; il n’en est d’ailleurs pas fait mention) ; et enfin, si vous n’êtes pas allergique aux longues phrases (souvent descriptives), mais non moins superbes, s’étirant parfois sur plusieurs pages – normalement si vous êtes arrivés jusqu’ici sans trop de problèmes ce n’est pas votre cas – alors La traversée du Mozambique par temps calme est le roman qu’il vous faut.

Patrice Pluyette, dans ce roman qui aurait pu être écrit par Georges Pérec (auteur que j’admire, soit dit en passant), m’a complètement bluffé. J’ai trouvé cette lecture jouissive, me suis plongé (puis replongé) dans certains passages du roman avec un plaisir énorme, et suis finalement ressorti de cette lecture profondément enthousiasmé, avec encore un sourire au coin des lèvres.

Un texte hors-norme, énorme, où l’écriture est excellente et l’humour à nulle autre pareille, bref : un véritable coup de cœur, que je vous conseille vivement.
Si vous l’avez lu (ou quand vous l'aurez fait), n’hésitez pas à venir en discuter ici, mais surtout, parlez en autour de vous. Ce génial roman mérite vraiment de trouver son public.



La traversée du Mozambique par temps calme, Patrice Pluyette (Seuil) 316 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

xave 31/08/2009 11:48

chose promise chose due, j'ai lu le livre et commente ici. Ben je ne vais pas être si enjoué. Bien déçu que je suis au final par un roman qui ne m'a ni fait rire ni transporté. Je suis complètement resté à côté de cette épopée loufoque, le style de l'auteur ne m'a pas aidé. J'ai trouvé le tout digne d'une farce qui tombe à plat, nullement surpris des évènements, personnages si plats que même leur morts ne me font rien, pour tout dire, j'ai failli arrêter avant la fin et puis non... la fin relève un peu le niveau à mon goût mais c'est bien maigre. Tous les goûts sont dans la nature pour conclure et c'est tant mieux ;)

Hannibal 08/09/2009 21:16


Comme tu dis, il en faut pour tous les goûts.
Des livres comme ça j'en redemande. Je me suis rarement autant marré en littérature qu'avec le capitaine Belalcazar.
Merci pour ton avis argumenté en tout cas.


A_girl_from_earth 03/05/2009 16:32

Je traque moi aussi les commentaires sur ce roman que je viens de finir, c'est clair que c'est pour un public averti lol. Les avis semblent effectivement très divers, ça va de l'enthousiasme fou au désenchantement le plus total. Moi je me situe un peu entre les deux, j'adore l'absurde et l'humour un peu décalé mais j'ai l'impression d'être un peu restée sur ma faim ici, pas pour l'aspect fantaisiste où l'on est bien servi mais par rapport au fond même de l'histoire je pense.

Hannibal 03/05/2009 17:02


Parfaitement. De ce que j'ai vu, ou on aime beaucoup ou pas du tout. Pour ma part, il s'agit bien sur du premier cas de figure.

Merci pour ta visite et à bientôt j'espère.
J'ai publié un petit mot sur ton blog.


xave 23/03/2009 11:24

Heureux que le roman t'ai plu. Je l'avais sur ma Pal mais j'en ai retardé la lecture après avoir lu quelques critiques assassines sur un autre site...

Hannibal 23/03/2009 11:33


Merci Xave

Ce roman est effectivement loin de faire l'unanimité.
J'ai une collègue (bibliothécaire) qui n'a pas pu dépasser le cap de la trentaine de pages.
Pour ma part ce livre m'a épaté et captivé du début à la fin.
Tu peux toujours le commencer en te réservant le droit (légitimé par Pennac) de laisser tomber si tu n'accroches pas.
Je serais curieux d'avoir de tes nouvelles par rapport à ce roman

A bientôt