Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Quand j’étais star de Marc Villard & Jean-Philippe Peyraud

25 Février 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Bande dessinée

Quand j’étais star est une bande dessinée humoristique de Marc Villard et Jean-Philippe Peyraud.


Résumé

Comment se débarrasser de Tatie en s'amusant ? Quelle est la longueur du " pénis gaulois " ? Quelle épitaphe mettra-t-on sur sa tombe ? Telles sont les questions existentielles qui taraudent le narrateur, écrivain torturé, cadre dans une entreprise de luxe et père de famille. C'est dans les nouvelles autobiographiques de Marc Villard, J'aurais voulu être un type bien (Trophée 813 de la nouvelle), Un jour je serai latin lover, Bonjour je suis ton nouvel ami, Elles sont folles de mon corps et Souffrir à Saint-Germain-des-Prés, toutes publiées aux éditions de l'Atalante, que Jean-Philippe et Marc ont puisé cette vingtaine de récits à l'humour décapant, mis en scène avec brio.


Mon avis

Si quelqu’un pratique l’autodérision avec grand talent, c’est bien Marc Villard dans ce recueil contenant deux douzaines de petites histoires dessinées.

Il se met lui-même en scène, avec l’aide du dessin de Peyraud – qui s’y prête bien – dans toutes sortes de situations et ce aux différents âges de sa vie.
Les auteurs nous offrent un florilège de tranches de vie vécues par Villard. Celles-ci sont tantôt ridicules, cocasses, voire même coquines, mais toujours très drôles.

Une bande dessinée idéale pour faire travailler ses zygomatiques sans se prendre la tête.



Quand j’étais star, Marc Villard (scénario) & Jean-Philippe Peyraud (dessin), Casterman (2008), 232 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marignac 01/03/2009 13:39

Marc Groslard est le plus con des intellos de gauche qui se prennent au sérieux. Il n'esqt surpassé dans sa bêtise et sa tartufferie crasse d'hypocrite que sa femme Christine Fourneaux, pigiste à Télérama et Lire, Fillme de ministre soicialiste et unique raison pour laquelle ce gros con est publié. Ah oui entre deuyx Prozac ce tas de morve fait de "l'autodérision".

Hannibal 01/03/2009 18:52


Après avoir hésité à supprimer ce commentaire que je trouve très irrespectueux, j'ai finalement décidé de vous laisse assumer vos propos.
Cependant je tiens à souligner que ce blog n'est pas un endroit pour "régler ses comptes".
En ce qui me concerne, je ne connais Marc Villard que par son oeuvre, laquelle m'a jusque là assez plu (Quand j'étais star, Les doigts rouges...). Et de toute manière, ce blog n'est pas là pour
juger des gens mais leur oeuvre.