Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Coupures irlandaises / Kris & Vincent Bailly

17 Février 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Bande dessinée

Coupures irlandaises est une bande dessinée de Kris (récit) et Vincent Bailly (dessin et couleur) parue chez Futuropolis.


Résumé

À l’occasion d’un voyage linguistique à Belfast, deux jeunes bretons, Nicolas et Chris, découvrent la dure réalité du conflit Nord Irlandais.
Le voyage est long pour les apprentis polyglottes et l’arrivée en Ulster les surprend : pluie, grisaille, douaniers nerveux, pluie, militaires, barrages, pluie…
Autre déconvenue : nos deux amis n’habiteront pas sous le même toit, Nicolas restera dans une famille ouvrière catholique alors que Chris doit se rendre chez une famille catholique nettement plus aisée. Chris sent peu d’affinités avec eux. Trop gentils pour être honnêtes.
Mais pour les deux jeunes gens, la découverte de l’Irlande passera également par la découverte des filles…


Mon avis

Je ne partais pas dans l’inconnu en choisissant cette BD puisque j’avais beaucoup aimé Un homme est mort de Kris, avec le grand Davodeau. De plus le sujet du livre, le conflit irlandais, m’intéresse assez.

On s’attache rapidement à Nicolas et Christophe, ces deux adolescents bretons de quatorze ans qui se préparent à partir en séjour linguistique pour la durée des grandes vacances.
Seulement pour l’époque – on est à l’été 1987 – la destination choisie est pour la moins originale puisque les deux complices vont parfaire leur anglais, en Ulster, à Belfast plus exactement, où le moins qu’on puisse dire est qu’il ne règne pas une paix totale.
Cela n’empêche en rien les deux amis de partir confiants puis même de prendre du bon temps sur place, même si la vie n’est pas rose tous les jours, et même dramatique parfois.

Aborder en bande dessinée le conflit nord-irlandais du point de vue d’adolescents, étrangers qui plus est, s’avère une réussite, leur insouciance et leurs préoccupations d’ados (ah, les belles Irlandaises !) contrastant terriblement avec la gravité de la situation.

A la bande dessinée elle-même vient se greffer en fin d’ouvrage un très intéressant dossier dans lequel on peut lire le témoignage de Kris sur son voyage en Irlande du Nord. Pour ceux qui n’avaient pas deviné, oui, le Christophe de la BD, c’est lui, et l’histoire se base sur un fond de vérité même si certains éléments sont fictionnels.
Dans le dossier également, un cours d’histoire du conflit nord-irlandais pour les nuls, divers témoignages d’Irlandais où de Français ayant vécu ce conflit et l’article d’un spécialiste de la question quant à l’actuelle « sortie du conflit ».

Coupures irlandaises est une bien belle bande dessinée, que l’on peut sans risque qualifier d’intelligente, ce qui n’empêche en rien de prendre du plaisir à sa lecture.



Coupures irlandaises, Kris (texte) & Vincent Bailly (dessin et couleur), Futuropolis (2008), 80 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article