Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Hiver arctique / Arnaldur Indridason

5 Février 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar scandinave

Hiver arctique est la nouvelle enquête du désormais célèbre commissaire Erlendur, personnage créé par le romancier islandais Arnaldur Indridason, toujours publié chez Métailié et traduit par Eric Boury.



Résumé

C’est dans le froid glacial d’un mois de janvier qu’est retrouvé le corps d’un petit garçon au pied d’un immeuble de la banlieue de Reykjavik.
Le commissaire Erlendur et ses collègues se chargent de l’enquête concernant ce crime aussi rare qu’inquiétant, d’autant plus que le frère de la victime semble avoir disparu et que les indices manquent cruellement.
En parallèle, Erlendur reçoit de mystérieux appels téléphoniques d’une femme désespérée, qui pourrait être la disparue qu’il recherche en vain.



Mon avis

C’est avec un grand plaisir que j’ai  retrouvé dans Hiver arctique les personnages récurrents d’Arnaldur Indridason, le commissaire Erlendur et ses fidèles collègues Elinborg et Sigurdur Oli, confrontés cette fois-ci au crime le plus horrible qui soit, celui d’un enfant, qui plus est sans histoires et semble-t-il apprécié de tous.

Elias, la jeune victime, et son frère Niran sont d’origine asiatique, leur mère Sunee étant venue de Thaïlande quelques années auparavant. Le crime serait-il purement raciste ? Erlendur semble en droit de se poser la question puisque l’arrivée d’étrangers en Islande ne semble pas plaire à tout le monde, y compris au sein de l’école des deux enfants.
Indridason s’attaque ici avec beaucoup de finesse et d’intelligence à la question du racisme et de l’immigration dans la société islandaise.
J’ai à ce sujet trouvé certains passages excellents, l’auteur confrontant les divers points de vue sur la question par l’intermédiaire de ses différents personnages. C’en est vraiment émouvant, mais surtout éprouvant, lorsque le racisme sort avec une certaine violence de la bouche (innocente ?) d’un enfant (de qui chacun sait, est supposée sortir la vérité).

Suivre cette intrigue, au rythme à des années-lumière de celui d’un thriller effréné, a été pour moi un bonheur de tous les instants, le talent de l’auteur résidant essentiellement dans l’excellente description de ses personnages et de la société islandaise en général.
L’écriture d’Indridason est l’une des rares à me faire ressentir à ce point les émotions que vivent les personnages.


Avec Hiver arctique, Arnaldur Indridason signe un magnifique roman noir et confirme, s’il en était encore besoin, son grand talent à embarquer le lecteur aussi bien dans une intrigue que dans une ambiance particulière, celle de son Islande.



Hiver arctique (Vetrarborgin, 2005) d'Arnaldur Indridason, Métailié/Noir (2009), traduit de l’islandais par Eric Boury (335 pages).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dasola 25/01/2010 17:48


Rebonjour, je confirme qu'Hiver Arctique un beau roman qui touche. C'est plus qu'un polar. C'est un portrait de l'Islande vue par Indridason, une île confrontée aux mêmes problèmes que partout dans
le monde.


Hannibal 25/01/2010 23:27


J'attaque bientôt Hypothermie, qui paraîtra dans quelques jours. J'en salive déjà, car (vous l'aurez compris) j'adore Indridason !


Catherine 15/02/2009 11:19

Hannibal, bonjour, ta chronique de ce roman islandais, qui a l'air bien intéressant, est mise en ligne ce jour sur http://defi5continents.over-blog.com/article-27748562.html

Hannibal 17/02/2009 00:32


Merci Catherine


cynic63 11/02/2009 08:51

J'en suis à la page 100. Et, en effet, on sent que l'auteur islandais n'a rien perdu de ce qu'on aimait chez lui. Je pense que je ne vais pas mettre longtemps à le lire...

cynic63 07/02/2009 11:23

Tu ne pourrais pas ajouter un module "newsletter", s'il te plaît? Histoire qu'on soit puisse s'abonner et savoir quand tu publies quelque chose...A plus

Hannibal 07/02/2009 17:57


Le module newsletter existait, mais je l'ai apparemment enlevé sans le vouloir à un moment ou un autre.
Je viens de le rétablir, et tu peux donc t'y abonner si tu le souhaites.
Pour savoir quand je publie quelque chose, tu peux aussi utiliser mon flux RSS (je trouve personnellement cette solution bien plus pratique qu'une newsletter).

A bientôt et bonnes lectures (avec Erlendur, mais pas seulement)


cynic63 07/02/2009 11:22

Tu m'as l'air bien enthousiaste...Je suis assez d'accord avec toi en ce qui concerne la capacité de l'auteur à nous faire partager les émotions de ses personnages. D'ailleurs, je trouve que, avec la maîtrise des "narrations en flash-back", c'est ce qu'il réussit le mieux. Vivement que je tombe dedans...