Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Malo Terminus / Pascal-Gilles Villeminot

30 Janvier 2009 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Malo Terminus est le premier roman de Pascal-Gilles Villeminot, par ailleurs professeur de lettres sur la côte d’Opale.


Résumé

«... La face dans le sable, la jeune femme était étendue, sa jupe noire relevée, les fesses nues ; elle portait des bas jarretières, et, sur la jambe droite légèrement repliée, le bas était nettement déchiré. Malgré la souillure de la pluie, ce corps inerte n'avait rien de dégoûtant ; ses formes auraient pu être considérées comme affolantes ; il y avait à la fois la plastique de la jeunesse, et la maturité des courbes. On eût dit un nu endormi...»

Un dimanche pluvieux, sur une plage dunkerquoise, la mort a donné rendez-vous au commissaire divisionnaire Masolini. Dans les dunes, un cadavre de femme est étendu, accompagné d'un message sibyllin «Tuer n'est pas jouer». L'assassin lui lance un défi. A chaque nouveau meurtre, il y aura un indice. Pour Jacques Masolini, qui soupçonne tous ceux qui l'entourent, le cauchemar ne fait que commencer...


Mon avis

Comme nombre de lecteurs de polar, c’est généralement avec une certaine appréhension (due à des a priori négatifs, pas forcément fondés d'ailleurs) que j’entame la lecture d’un polar « local ».
Polars en Nord, la collection de l’éditeur Ravet-Anceau, est en train de me faire changer d’avis, puisque Malo Terminus est le deuxième roman de grande qualité que je lis chez eux, après L’Affaire du boucher du Vieux-Lille, de Christophe Debien, et ce, sur un total de … deux romans !

Malo Terminus m’a beaucoup plu, et ce sur quasiment tous les niveaux.

Tout d’abord, il faut savoir que Pascal-Gilles Villeminot est professeur de lettres. Cela se ressent dans son écriture, plus littéraire que dans la majorité des polars actuels, mais non moins efficace, et toujours très agréable à lire, l’auteur jouant avec la langue… avec talent.
Cette écriture que d’aucuns pourraient qualifier de classique n’empêche pas Villeminot de se montrer novateur par ailleurs, et plus particulièrement dans certains éléments de l’intrigue.

Bien difficile pour le lecteur, même connaisseur de littératures policières, d’identifier le genre de ce roman, qui oscille entre moments d’action intense dignes du thriller contemporain et moments de grande réflexion héritiers du "whodunit" à la Christie.
« Sous quelque angle qu’on prit l’affaire, la vérité s’acharnait, comme toujours, à se dérober. »
Cette phrase, que pense le commissaire Masolini au cours de l’enquête résume bien ce que j’ai moi-même pensé tout au long de l’intrigue.
En effet, Pascal-Gilles Villeminot a ceci de commun avec la "Reine du crime" qu’il joue magnifiquement au chat et à la souris avec son lecteur, n’ayant de cesse de contrecarrer ses hypothèses à coup de rebondissements bien sentis.

Mon seul (petit) regret est qu’il faille attendre plus de cinquante pages avant d’entrer dans le vif du sujet. Petit regret seulement, car l’intrigue est tellement intense par la suite, que cette lenteur au démarrage est vite oubliée.

Avec Malo Terminus, Pascal-Gilles Villeminot signe un premier roman très réussi et fort prometteur.



Malo Terminus, Pascal-Gilles Villeminot, Ravet-Anceau (2008), 352 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nathalie 15/03/2009 19:17

Ravie en parcourant les pages de votre blog, de trouver un article sur les éditions Ravet-Anceau, la collection polars en nord mérite d'être lue, les auteurs sont excellents, au point que l'un deux, Maxime Gillio, par le biais de son roman " L'abattoir dans la dune ", m'a donné envie de visiter....... Dunkerque !!!!

Bravo pour vos chroniques, je reviendrai !
Nathalie

Hannibal 23/03/2009 11:44


Merci Nathalie pour ce sympathique commentaire

Pour ce que j'en ai lu, j'aime aussi beaucoup cette collection "Polars en Nord".
Curieuse coïncidence, j'ai L'abattoir dans la dune - dont on m'a déjà dit grand bien - en attente de lecture. Vous risquez donc de croiser ici une chronique sur ce roman dans les semaines
à venir.
Je devrais recevoir également sous peu (il sort début avril) Le tueur de la Somme de Johann Moulin, toujours dans cette même collection.
Si vous avez d'autres titres à me proposer, n'hésitez pas à m'en faire part.

Merci encore, et à bientôt j'espère


Gilles Guillon 30/01/2009 18:37

Merci pour cette chronique enthousiaste et pour les quelques mots concernant la collection polars en nord. A la différence d'autres éditeurs de polars régionaux, nous avons dans le nord de la France un véritable vivier inexploité d'auteurs de talent. Si Franck Thilliez a été repéré par un éditeur national, d'autres comme PG Villeminot marchent sur ses traces et on ne devrait pas tarder à entendre parler de quelques auteurs nordistes que nous avons eu la chance de publier. J'espère simplement que l'étiquette "polars régionaux" que nous leur avons collé se décollera facilement...
Gilles Guillon, directeur de collection Polars en Nord

Hannibal 31/01/2009 16:42


Merci pour ce commentaire.
Il ne fait pas un pli que vous contribuez à "décoller cette étiquette".
Je vous félicite encore pour votre collection (que je retrouverai bientôt selon troute vraisemblance) et vous souhaite une bonne continuation.
Il n'y a pas de raison de ne pas continuer, tant que c'est bon !