Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

La boîte noire et autres nouvelles / Tonino Benacquista

17 Décembre 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Littérature française

On trouve dans ce recueil de nouvelles du Franco-Italien Tonino Benacquista La boîte noire, ayant donné lieu a plusieurs adaptations (en BD avec Ferrandez, au cinéma de Richard Berry avec José Garcia et Marion Cotillard).
On y trouve aussi quatre autres nouvelles, La volière, Un temps de blues, Transfert et La pétition.

Résumé

Un homme tout juste sorti du coma qui reçoit de l'infirmière la transcription de ses secrets les plus enfouis, de son passé le plus perdu. Un jeune homme sur les traces d'un amour passé pour exaucer les dernières volontés de son oncle. Un type, un peu paumé, se souvient du temps où il savait arrêter la pluie. Un mari est prêt à tout pour rencontrer sa maîtresse malgré une femme maladivement jalouse. Un journaliste pense réaliser sa meilleure interview et conquérir la femme de sa vie en une soirée. Autant de personnages bien ordinaires, confrontés à des situations extraordinaires, et qui, de petites lâchetés en mensonges minables, se retrouvent fatalement dans une position aussi intenable que réjouissante...


Mon avis

Cela faisait un moment que la BD découlant de la nouvelle La boîte noire me faisait de l’œil, et que ce titre m’intriguait, mais je préférais lire auparavant la version originale.

Cette nouvelle a vraiment un potentiel énorme (ce qui n’a pas échappé à certains), et on en vient à regretter après sa lecture que ça ne soit justement qu’une nouvelle.
Il y avait sûrement là matière à écrire un excellent roman, ce qui ne m’aurait pas déplu.
Je me suis rapidement pris d’empathie pour cet homme qui sort d’un coma à la suite d’un accident de voiture avec de mystérieux souvenirs en provenance de son passé oublié.
Il va donc essayer d’interpréter ces phrases étranges qu’il a prononcées malgré lui, ces rêves qu’il fait sans cesse, etc. dans le but de mieux se comprendre.
Il s’agit d’une sorte de quête initiatique sur l’inconscient, sur la mémoire et l’oubli. Il en découle certains questionnements philosophiques loin d’être inintéressants sur ces mêmes thématiques.
La chute, aussi logique et imparable qu’imprévisible est particulièrement réussie. Et que dire de la dernière phrase.

Pas de mauvaises nouvelles dans ce recueil malgré leurs inégalités (en longueur comme en intensité).
Ma préférence se porte sur La volière où un homme venant de perdre son oncle va devoir pour accomplir ses dernières volontés (être inhumé près de ladite volière) mener une étrange enquête sur le passé de ce dernier, qu’il s’avère connaître assez peu finalement malgré la proximité qu'il a eu avec lui.
La pétition est également très sympa, avec certains passages désopilants, mais une chute plutôt moyenne à mon goût.

Content d’avoir découvert Benacquista avec cet excellent recueil de nouvelles, je m’attaquerai par la suite aux adaptations de La boîte noire puis éventuellement aux romans de cet auteur particulier.



La boîte noire et autres nouvelles, Tonino Benacquista, Gallimard (2002), 123 pages.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article