Présentation

  • : Hannibal le lecteur
  • Hannibal le lecteur
  • : Vous trouverez sur ce blog mes chroniques de lecture, essentiellement du polar, mais pas seulement. Je lis aussi parfois d'autres genres littéraires dont je me ferai l'écho ici. Vous pourrez aussi y trouver des chroniques cinéma de temps à autre.
  • Contact

Je lis




 

Je vous conseille

 

2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 12:14
Les doigts rouges est un roman policier pour la jeunesse de Marc Villard, auteur également bien connus des adultes.


Résumé

Que feriez-vous si vous soupçonniez votre grand frère chéri d'avoir commis un crime horrible ?
Ricky est rongé par le doute.


Mon avis

A l’occasion d’un dossier universitaire à rendre en « littérature jeunesse », j’ai choisi comme sujet – je vous le donne en mille – le polar jeunesse.
Mon dossier intitulé « Le polar à tout âge », comprend entre autres une bibliographie thématique d’une vingtaine d’ouvrages, par moi sélectionnés.
Je parlerai donc plus souvent ici de romans jeunesse (voire même d’albums ou de bandes dessinées jeunesse) tout en restant dans le domaine du policier.
Vous l’aurez compris, Les doigts rouges fait partie de cette sélection (tout comme Le chat de Tigali ou Tirez pas sur le scarabée ! dont je vous avais déjà touché deux mots par ici).

Je connaissais déjà Marc Villard pour ses nouvelles, aussi noires qu’efficaces écrites à destination d’un public adulte ; je le découvre avec Les doigts rouges écrivant pour les enfants.

Les doigts rouges publié pour la première fois en 1987 chez Syros Jeunesse, est un des premiers romans de la fameuse collection « Souris noire », créée par Louis Périgot l’année précédente.
L’objectif de cette collection est de proposer aux enfants de 7 à 10 ans des romans policiers pas trop « bébé » ou moralistes, bien écrits, et portant bien souvent sur des sujets graves, voire dérangeants.

Les doigts rouges correspond parfaitement au cahier des charges de la collection.
Il s’agit d’un bon roman construit autour de la culpabilité et du doute dans la sphère familiale.
Ricky suppose que son grand frère a commis un acte terrible. Plus il se pose de questions à son sujet et plus il est certain d’avoir raison : il se trame quelque chose de pas net dans la remise. Pourquoi son frère s'y aventure-t-il la nuit en cachette ? Et pourquoi en ressort-il avec les doigts rouges ?

 Avec Les doigts rouges, Marc Villard signe un très bon polar jeunesse, devenu depuis un véritable classique du genre, plusieurs fois réédité et étudié en classe par de nombreux écoliers.



Les doigts rouges, MarcVillard, Syros jeunesse (1987), 27 pages.

Partager cet article

Published by Hannibal - dans Polar jeunesse
commenter cet article

commentaires

Cécile 28/05/2009

Bonsoir, votre dossier sur le polar jeunesse m'intéresse car je prépare pour le concours de professeur des écoles un exposé sur les doigts rouges. Auriez-vous la possibilité de me l'envoyer par mail ? Merci d'avance pour votre réponse.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog