Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Mystère rue des Saints-Pères / Claude Izner

23 Septembre 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Mystère rue des Saints-Pères, paru dans la collection Grands détectives de 10-18, est le premier roman d’une série ayant pour cadre Paris à la fin du XIXe siècle et pour personnage principal Victor Legris, libraire de son état et enquêteur à ses heures perdues.
Cette série est le fruit de la collaboration de deux sœurs, Liliane Korb et Laurence Lefèvre, elles-mêmes libraires parisiennes, signant leurs romans du nom de Claude Izner.


Résumé

Comme nombre de visiteurs du monde entier, Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, se rend à l'Exposition universelle où la tour Eiffel, qui vient d'être achevée, trône en véritable vedette. En ce début d'été 1889, les Parisiens ont bien du mal à se frayer un chemin dans la foule qui se presse entre les kiosques multicolores, dans les allées envahies de pousse-pousse et d'âniers égyptiens...
Au premier étage de la tour, Victor doit retrouver Kenji Mori, son associé, et son ami Marius Bonnet, qui vient de lancer un nouveau journal, Le Passe-partout. Mais leur rendez-vous est vite interrompu : une femme vient de s'écrouler sous le coup d'une étrange piqûre.
S'ensuit une série de morts inexpliquées qui vont marquer les débuts d'enquêteur de Victor Legris...


Mon avis

Comme bien souvent chez Grands détectives, ce roman met l’accent sur un lieu donné à une période donnée et en l’occurrence ici, sur Paris à la fin XIXe siècle, et plus précisément en 1889 alors que l’Exposition universelle bat son plein.

L’aspect historique est très réussi et pleins d’images viennent au lecteur tandis qu’il lit certains passages, sur l’Exposition universelle par exemple.
Les personnages principaux sont également une réussite. Victor Legris, notre héros libraire est attachant, et Kenji, l’ami japonais de Victor, tout comme Tasha la jeune caricaturiste venue de Russie, apportent leurs lots de mystères. J’ai également apprécié le personnage de Joseph, jeune aide de Victor à la librairie et dévoreur de livres, bien qu’il n’occupe pas une position importante dans le récit.

L’intrigue à proprement parler – la série de décès mystérieux dus à des abeilles ? – bien qu’assez peu originale et traitée de manière très « classique » n’en reste pas moins intéressante à suivre, et si le suspense n’est pas à couper le souffle la dernière partie du roman est assez haletante et comporte quelques retournements de situation.

Ne connaissant que très mal Paris, j’ai également pris du plaisir à arpenter les petites rues de la capitale sur un plan tout au long des pérégrinations de Victor et des autres personnages.

Au final, Mystère rue des Saints-Pères est un polar très agréable à lire, et qui, je pense, est susceptible de plaire à un large public.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marylin 31/10/2008 13:19

Cette lecture a l'air très sympa! En principe j'aime bien la collection Grands Détectives de l'édition 10/18.
Je prend note!

Hannibal 31/10/2008 14:40


Merci pour le commentaire Marylin

Moi aussi j'aime généralement les bouquins de la collection Grands Détectives.

Je te conseille particulièrement la série "Les carnets de Max Liebermann" de Frank Tallis.
Si je n'ai pas encore lu le troisième, les deux premiers sont excellents, avec des intrigues de très haut niveau, le tout à Vienne au début du XXe siècle.

Du sang sur Vienne / Frank Tallis


La justice de l'inconscient / Frank Tallis
Bonnes lectures

PS J'ai par ailleurs parcouru ton blog plutôt sympa, je vais tâcher de le suivre et de poster quelques commentaires