Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Et après… / Guillaume Musso

29 Juillet 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Littérature française

Et après…, paru en 2004 est le second roman de Guillaume Musso, celui-là même qui l’a révélé au grand public.


Résumé

À huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la «mort imminente».
Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l'enfant s'est noyé.
Arrêt cardiaque, mort clinique. Et puis, contre toute attente, de nouveau, la vie.
Vingt ans plus tard, Nathan est devenu l'un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de cet épisode traumatisant. Il a même fini par épouser la «petite fille du lac», Mallory, sa femme qu'il a passionnément aimée, puis qui l'a quitté, et qui lui manque comme au premier jour...
Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l'autre côté ne sont plus tout à fait les mêmes. Aujourd'hui il connaît la réussite, la notoriété et la prospérité.
Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.


Mon avis

A force de voir Guillaume Musso en tête des meilleures ventes à chaque sortie de roman, j’ai voulu comprendre par moi-même ce qui provoquait ce phénomène.
Je me suis donc procuré Et après… le roman par qui son succès époustouflant est arrivé.

Objectivement il n’y a pas grand chose à reprocher à Guilllaume Musso.
Certes, il n’a pas l’écriture d’un grand de la littérature, mais son style, très simple, épuré, convient à merveille à son histoire. Là où d’autres en font parfois des tonnes dans la sophistication, l’écriture de Musso est fluide et lui permet de se concentrer sur le plus important, l’intrigue. S’il fallait faire une comparaison, je la choisirai architecturale. Musso, c’est le gothique là où d’autres seraient le baroque, et qui à trop vouloir en faire dans la beauté, écœurent (vous l'aurez compris, je n'aime pas le baroque).

Cette écriture est donc là au service de l’intrigue et du suspense. Et là, Musso fait fort. On ne peut pas vraiment dire qu’Et après… soit un polar, et pourtant au niveau du rythme, il n’a rien à envier aux grands noms du thriller.
Tout est fait pour que le lecteur tourne les pages à un rythme effréné. Nathan, le personnage principal est sympathique, et on s’attache à lui rapidement. Comme lui, on veut comprendre ce qu’on lui veut et qui est ce mystérieux Garrett Goodrich.
Et après… est également très riche au niveau des sentiments, et je n’ai pas été loin de verser une petite larme à la fin de ce roman, qui est très belle.

Une idée de départ originale et forte, et une écriture entièrement au service de l’efficacité de l’intrigue, voilà ce qui a fait le succès d’Et après… et de Guillaume Musso.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article