Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Aller simple pour l'enfer / Jean Failler

27 Juillet 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Aller simple pour l'enfer est la 12e enquête de Mary Lester, jeune policière apparue pour la première fois sous la plume de Jean Failler en 1995 dans Les bruines de Lanester.


Résumé

Enquête insolite pour Mary Lester. Elle quitte la terre ferme et embarque sur un chalutier de grande pêche pour une campagne dans les mers les plus inhospitalières du monde. Sur le " Drakkar ", fleuron de la flottille lorientaise, des incendies se déclarent régulièrement mettant en péril la vie des quinze hommes d'équipage. Qui est le pyromane suicidaire ? Pour le découvrir, pas d'autre moyen que d'embarquer et de partager la vie de l'équipage. Et, sur l'Océan, entre les Féroé et l'Islande, on est plus près de l'Enfer que du Paradis.


Mon avis

Cela fait des années que je connais cette série et que je passe devant le stand de Jean Failler sur les salons littéraires bretons. Cependant j’avais, dois-je reconnaître, des a priori négatifs sur ses romans, que je m’imaginais mollassons.

Bien décidé à voir de quoi il en retournait réellement, j’ai acheté cet été Aller simple pour l’enfer. Mon flair ne m’avait malheureusement pas trompé.

Je n’ai absolument rien à redire sur l'aspect documentaire du roman, qui est très réussi.
C'est une belle immersion dans le milieu de ces héros du quotidien que sont les marins-pêcheurs, avec force détails et des descriptions on ne peut plus réalistes. Ca sent vraiment le vécu (ou la bonne enquête de terrain). Un grand travail également sur le vocabulaire de ces marins, qui nous oblige, pauvres terriens, à recourir au bon vieux dictionnaire de temps à autre.

Concernant la description des personnages, c’est pas trop mal, avec des personnages sympas mais aussi quelques protagonistes à la limite de la caricature (je pense au bosco ou au paysan). Malheureusement il est couru d’avance qu’il n’arrivera rien de grave à Mary Lester, et qu’elle réussira son enquête. C’est l’héroïne d’une longue série de romans (31 à ce jour) : du coup aucune chance qu’elle meure ou s’en sorte défigurée. Il faut qu’elle soit d’attaque pour le bouquin suivant.

Par contre pour l'aspect purement polar, ça frise le zéro pointé. Le suspense est inexistant (où alors il faut aller le chercher bien profond, au chalut peut-être) ; on a affaire à de très rares fausses pistes, qu’on aurait préféré ne pas lire tellement elles sont prévisibles, et une fin à la hauteur (si je puis dire), c’est-à-dire on ne peut plus convenue, moraliste et "happy end".

Peut-être suis-je tombé (par hasard et par malheur) sur l’un des plus mauvais romans de la série ? Peut-être que les autres sont d’un niveau plus élevé, avec du suspense et même quelques surprises ? Permettez-moi d’en douter.

P.S. Je m’excuse sincèrement auprès des fans de Mary Lester que j’ai pu blesser par mes propos assez vindicatifs, mais ce livre m’a tellement déçu qu’il fallait que ça sorte.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article