Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Intrigue à l’anglaise / Adrien Goetz

13 Juin 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Intrigue à l’anglaise et le dernier roman d’Adrien Goetz, plusieurs fois récompensé pour son premier roman, La Dormeuse de Naples.

Il fait partie des dix romans sélectionnés pour participer au 6e Prix des lecteurs du Télégramme.


Résumé

Trois mètres de toile manquent à la tapisserie de Bayeux, qui décrivent les derniers rebondissements de l'invasion de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant. Que représentaient-ils ? Les historiens se perdent en conjectures. Une jeune conservatrice du patrimoine, Pénélope Breuil, ronge son frein au musée de la Tapisserie, à Bayeux. La directrice du musée, dont elle est l'adjointe, est victime d'un attentat. Des fragments de tapisserie réapparaissent à Drouot. Pénélope est convoquée par le patron du Louvre qui lui confie une mission discrète. Cette semaine-là, Diana, princesse de Galles, et Dodi al-Fayed, disparaissent sous le tunnel du pont de l'Alma. Devant Pénélope éberluée se déroule l'histoire secrète de la tapisserie. Un mystère qui débute en 1066 et se prolonge jusqu'à ces jours tragiques de 1997. Drôle de trame...


Mon avis

Intrigue à l’anglaise, qui tente par les sujets qu’il aborde de surfer sur ce qui reste de la vague Dan Brown, ne m’a pas franchement emballé.

Les personnages n’ont rien d’exceptionnel et je ne m’y suis pas du tout identifié. L’intrigue mêlant éléments fictifs et réels et se déroulant en 1997 (mort de Lady Di,…) ne m’a pas non plus enthousiasmé.

Un peu d’histoire de l’art, un peu de théorie du complot, une scène d’action tous les cinq chapitres (et encore), sauf à la fin où les choses s’accélèrent un peu. De plus les quelques rebondissements que nous propose Adrien Goetz sont téléphonés : on les voit venir de très loin, aucune surprise.

Vraiment, il n’y a pas selon moi grand chose à retirer de ce livre, sinon le gros travail de recherche autour de la tapisserie de Bayeux. Intrigue à l’anglaise aura au moins eu le mérite de me faire découvrir cette tapisserie dans les détails et réviser mon histoire du onzième siècle.

Une lecture qui ne m'a pas du tout convaincu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nina 04/08/2010 18:25


Le titre ne me disait trop rien,mais votre commentaire a fini de me convaincre,j'ai horreur des tapisseries.Donc,je passe,et me reserve pour d'autres merveilles.


Hannibal 05/08/2010 22:17



Je déconseille vraiment, qu'on aime les tapisseries ou pas d'ailleurs !