Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Les discrets / Arnaud Le Gouëfflec

4 Juin 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar français

Les discrets est le dernier roman d’Arnaud Le Gouëfflec, artiste brestois à multiples facettes (musicien, romancier, scénariste) et auteur de la bande dessinée Vilebrequin dont je vous ai déjà parlé ici il y a peu.

Les discrets fait partie des dix livres sélectionnés pour participer aux 6e Prix des lecteurs du Télégramme.


Résumé

Les Discrets, ce sont tous ces gens (vous, peut-être) que l'on oublie de servir quand ils s'assoient à la table d'un café ou lorsqu'ils entrent dans un magasin. Parce qu'ils sont précisément... discrets !
Dans le roman d'Arnaud Le Gouëfflec, les Discrets ont formé une société secrète (fatalement !) pour cultiver leur art de l'esquive et vivre dans notre monde comme s'il était un autre.
Sauf que quelqu'un les a repérés et commence à les éliminer, un à un.
Le détective privé Johnny Spinoza devra apprendre à devenir lui-même discret pour traquer l'insaisissable assassin !


Mon avis

Les discrets est un roman présenté par l’éditeur comme un polar.

Effectivement, il y a des morts, un privé, et sûrement un coupable. Mais Le Gouëfflec n’est pas un homme qui aime faire les choses comme tout le monde et son livre est  bien loin des canons du genre.

L’idée de départ - une communauté réunissant des personnes quasi transparentes pour autrui tant elles savent se faire discrètes - est excellente, et l’humour particulier de l’auteur, que j’apprécie de plus en plus, fait merveille. Les passages où le détective Spinoza entame son initiation dans le monde des discrets sont vraiment très réussi.

Evidemment, ce n’est pas très crédible ; c’est même plutôt surréaliste par moments, mais c’est bien cet aspect-là qui fait tout le charme de ce livre.

Un polar déroutant et réussi mais qui déplaira peut-être aux amateurs d’enquêtes classiques et rationnelles.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article