Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Dans les bois / Harlan Coben

9 Mars 2008 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar américain

Dans les bois (ou The Woods) est le dernier roman d’Harlan Coben publié en France à ce jour.

Il peut être lu indépendamment sans risque puisqu’il ne fait pas partie de la série mettant en scène le personnage de Myron Bolitar.


Résumé

Le procureur Paul Copeland est interrompu dans son travail par deux policiers qui lui demandent de les accompagner à la morgue pour identifier un corps. Une affaire qui réveille de douloureux souvenirs dans le passé de Paul...
Alors qu'il était encore adolescent, pendant un été en colonie de vacances, il avait négligé ses devoirs et laissé sa soeur s'aventurer dans les bois en compagnie d'autres jeunes. Tous avaient été les victimes d'un tueur en série.
Le cadavre découvert 20 ans plus tard à Manhattan semble remettre en question la version officielle des faits. Paul y voit alors l'occasion de se racheter...


Mon avis


Plutôt déçu par mes derniers Coben, auxquels j'avais tendance à reprocher une similarité assez dérangeante au niveau de la construction de l'intrigue, cet opus m'a bien plu. Bien que la trame reste très similaire - évènements et personnages du passé ressurgissant soudainement - il y a une certaine "fraîcheur" dans ce roman.

Comme à son habitude, Harlan Coben excelle dans les descriptions des ses personnages et de leur vie quotidienne. Le personnage principal, le procureur Paul Copeland,  est attachant, et j’ai particulièrement apprécié la mise en avant de ses relations avec sa jeune fille.

Les rebondissements sont on ne peut plus nombreux, plus encore vers la fin. L’intrigue fonctionne à merveille et je n’ai pas su/pu prévoir ces rebondissements.

Au final un très bon roman qui me réconcilie avec cet auteur talentueux.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Ce livre est le second que je lis de cet auteur, et je l'ai trouvé particulièrement bien écrit. L'histoire est plutôt fondée et le suspense est gardé jusqu'à la fin. Ce livre m'a beaucoup plu.<br /> Et je voudrais savoir s'il existe une portée morale ou philosophique dans ce livre, merci de me répondre.<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> Content que ce livre vous ai plu.<br /> Pour ce qui est de la portée morale ou philosophique, je ne sais trop quoi vous dire. Je lis beaucoup, aussi un livre lu il y a plus d'un an et demi et qui ne m'a pas singulièrement marqué me<br /> laisse très peu de souvenirs. Je me souviens vaguement de l'intrigue mais c'est tout. S'il y a portée morale ou philosophique, ça ne m'a pas marqué. Je crains de ne pas pouvoir vous aider<br /> davantage.<br /> Certains voient dans le polar en général une fonction morale/philosophique : la catharsis. C'est le cas de Fred Vargas par exemple, qui se plaît à le rappeler lors de ses interviews.<br /> <br /> <br />
G
J'en achève la lecture et suis bien d'accord avec ce que tu en dis !
Répondre
H
<br /> Content que ça t'ai plu.<br /> A bientôt<br /> <br /> <br />
M
A noter que ''Dans les bois" n'est pas le dernier livre paru en France, FRANCE LOISIRS a publié en avant-première depuis quelques mois déjà son quinzième roman, il s'agit de "Sans un mot" qui va sortir dans quelques jours, aux éditions BELFOND.
Répondre
H
<br /> Merci pour cette intervention.<br /> <br /> Certes, Dans les bois n'est plus le dernier livre d'Harlan Coben paru en France puisqu'est sorti aujourd'hui-même chez Belfond Sans un mot, qui ne fait pas partie<br /> non plus de la série consacrée à Myron Bolitar (et qui était effectivement disponible depuis fin août 2008 en exclusivité pour les abonnés de France Loisirs).<br /> <br /> Cependant, à la date de l'article (9 mars 2008), il s'agissait bien du dernier Coben paru en France, et vous comprendrez bien que je n'ai ni le temps ni l'envie d'aller vérifier, et le<br /> cas échéant "corriger" mes anciens articles par rapport à l'avancement de la production éditoriale (je ne pense pas que ce soit primordial, les lecteurs sauront faire la part des choses).<br /> <br /> <br />
G
merci pour cette critique. J'avais aussi, hélas, constaté trop de similitude dans les derniers romans de Coben. Ton avis m'encourage à suivre cet auteur au brillants suspenses !<br /> Cdlt<br /> <br /> Géraldine
Répondre
B
Bonjour. J'ai également été gêné par la similarité de la construction de l'intrigue et de la dimension de certains personnages (notamment entre le narrateur de "Ne le dis à personne" et "Disparu à jamais"). Du coup, je laisse un certain temps passer entre deux Coben... En revanche la série des Byron Molitar ne m'a pas du tout convaincu...
Répondre