Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hannibal le lecteur

Contes barbares / Craig Russell

28 Novembre 2007 , Rédigé par Hannibal Publié dans #Polar écossais

Contes barbares de l'Ecossais Craig Russell est le deuxième volet de la trilogie mettant en scène le commissaire Fabel après Rituels sanglants.
L'intrigue est construite autour des contes de Grimm, utilisés par un serial killer pour mettre en scène ses crimes.

Ce livre a terminé à la première place de la sélection "automne" du Prix Polar SNCF dans la catégorie "Polars Européens" et est donc toujours en course pour le titre final.

contesbarbares.gifRésumé

Une adolescente gît sur la plage. Serré entre ses doigts raidis, un papier jaune où figure une inscription à l'encre rouge : " J'étais sous terre, mais maintenant il est temps de revenir à la maison. " Un couple adultère est retrouvé égorgé dans le Naturpark. Cette fois, deux messages : " Hansel", et " Gretel". Puis c'est le corps nu d'une cover-girl célèbre, chevelure déployée sur l'herbe. Dans sa main, un papier jaune, et un mot : " Dornröschen " - Eglantine, alias la Belle au bois dormant. Le tueur enchaîne les mises en scène macabres, et chaque mystérieux message augmente le désarroi du commissaire Fabel. Jusqu'au jour où, entendant à la radio un écrivain déclarer : " Le conte populaire allemand est un conte de pureté et de corruption, d'innocence et de fourberie ", il décide de relire ses classiques...

Mon avis

Contes barbares est un polar très intéressant.
Le tueur, féru des contes des frères Grimm fait de chaque scène de crime une nouvelle interprétation d'un de ces nombreux contes traditionnels.
Les enquêteurs ont toujours un temps de retard et ont du mal à saisir la logique (s'il y en a une) du serial killer qu'ils essaient de confondre.
L'enquête, d'abord lente et assez traditionnelle malgré l'originalité du modus operandi, va peu à peu s'accélérer, puis connaître des rebondissements jusqu'à un final réussi.
La place de finaliste de Contes barbares pour le prix SNCF du Polar n'est pas usurpée, bien que je lui ai préféré Amitiés Mortelles ou encore Turbulences catholiques.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article